Requiem pour un beau sans-coeur

1992
35mm, Fiction, 93 minutes, Long métrage, Canada, Québec, Couleur

Générique

Interprètes
Gildor Roy
,
Jean-Guy Bouchard
,
Brigitte Paquette
,
Sabrina Boudot
,
France Arbour
,
Louis-George Girard
,
Klimbo
,
Raymond Bélisle
,
Stéphane Côté
,
Marc Gélinas
,
Roméo Pérusse
Direction de la photographie
James Gray
,
Jean-Pierre St-Louis
Conception visuelle
Marie-Claude de Beaumont
,
Marie-Christine Mathieu
Costumes
Nicoletta Massone
Maquillages
Nicole Demers
Coiffure
Nina Rizzi
Son
Colette Loumède
,
Colette Loumède
,
Louis Collin
,
Pierre Tessier
Montage
Lorraine Dufour
Musique
Jean Corriveau
Scénario
Robert Morin
Conseiller à la scénarisation
Bernard Émond
Réalisation
Robert Morin
Assistance à la réalisation
Pierre Plante
,
Pascale Reiher
Rôle dans la production omis
,
Production
Lorraine Dufour
,
Nicole Robert
,
Coop vidéo de Montréal
,
Lux Films
Distribution
TVA Films

Régis Savoie s’évade du pénitencier où il purgeait une peine 25 ans. Il meurt trois jours plus tard sous les tirs de la police à la suite d’une délation. Au cours de sa cavale, il rencontre huit personnes, qui feront chacune un portrait de lui. Selon qu’il soit décrit par des professionnels de la scène du crime (enquêteur, journaliste, avocat), des parents (son fils et sa mère) ou des amis intimes (sa conjointe, son bras droit et la compagne de celui-ci), Savoie change de personnalité.  De psychopathe à victime de la société, chaque témoin lui donnera sa subjectivité tout en laissant entendre que le témoin suivant pourrait bien être le délateur.

 

Meilleur long métrage canadien - The Toronto City Award - Festival of Festivals
Mention spéciale pour le scénario - Vancouver International Film Festival
Meilleur long métrage québécois - Prix L. E. Ouimet-Molson
Meilleur scénario - Prix de la SARDEC
International Screen and Television Writers Film Festival Award - The Writers Guild Foundation
Nominations: Meilleur film - Meilleur réalisation - Meilleur acteur - Meilleur acteur de soutien - Prix Génie
1992 - Festival of Festivals (Toronto, Canada)
1992 - Vancouver International Film Festival (Canada)
1993 - Festival de Cannes - Semaine internationale de la critique (France)
1993 - Festival international de Thessalonique (Grèce)
Mention - Le guide de la culture au Québec (Daniel Chartier) - Sélectionné parmi les 100 grandes œuvres du cinéma québécois (2004)
Mention - BAZZO.TV - En lice pour le meilleur film québécois de tous les temps (2006)
Mention - Journal La Presse - Parmi les 50 meilleurs films québécois (2007)