Quiconque meurt, meurt à douleur

1997
Vidéo, Fiction, 90 minutes, Long métrage, Canada, Québec, Couleur, Français

Générique

Interprètes
Alain
,
Cylvie
,
Claude
,
Jacques
,
James
,
Jean
,
Jean-Marie
,
Jennifer
,
Michel
,
Patrick
,
Stéphane
,
Valéri
Direction de la photographie
Jean-Pierre St-Louis
Conception visuelle
André-Line Beauparlant
Costumes
Sophie Lefebvre
Son
Marcel Chouinard
Montage
Lorraine Dufour
Musique
Les Psynoportuns
Scénario
Robert Morin
Réalisation
Robert Morin
Production
Lorraine Dufour
Distribution
Alliance Atlantis Vivafilm
,
Film Tonic

Un caméraman de téléjournal sur les talons, des policiers font une descente dans une piquerie. Mais les choses tournent mal : les junkies sont armés. Dans la débandade, le caméraman et deux policiers sont pris en otage. La maison est encerclée. Durant les trente-six heures de la durée du siège, et jusqu’à épuisement de leur stock, les assiégés forceront le caméraman à enregistrer leur version de l’existence.

 

Meilleur long métrage québécois - Prix AQCC-SODEQ
2016 - Festival de cinéma de la ville de Québec (Canada)