Même mort il faut s’organiser

Un cinéaste français, déçu des lendemains de mai 1968, entreprend de suivre quatre jeunes militants dans leurs démarches pour mettre sur pied des comptoirs de distribution d’aliments en milieu défavorisé. À la suite de leur échec, le cinéaste les questionne sur le bien-fondé des coopératives et de l’organisation communautaire jusqu’à leur insuffler sa propre désillusion. […]