Kevin Papatie

Kevin Papatie est originaire de Kitcisakik, une petite communauté algonquine (anishnabe) sans eau courante ni électricité d’à peine 450 habitants, située en Abitibi au nord de Val-d’Or. Comme on peut le voir dans le film Ma vie (Evelyne Papatie, 2005), il a surmonté plusieurs moments très difficiles et est aujourd’hui un père dévoué de trois enfants.

Il est l’un des premiers participants du Wapikoni mobile et a depuis réalisé 12 courts métrages. Il scénarise et réalise tous ses films, il est aussi caméraman, preneur de son et monteur, en plus d’être musicien. Il a participé à plusieurs échanges internationaux, notamment en Nouvelle-Calédonie et au Mexique, où il a tourné avec les Zapatistes. Il réalise ensuite un film d’une grande évocation poétique sur la revendication des droits fondamentaux Nous sommes.

Il est très impliqué dans sa communauté et travaille comme coordonnateur local à Kitcisakik, et continue de mettre son talent au service des jeunes créateurs autochtones. En février/mars 2015, il a été assistant-formateur durant l’atelier du Wapikoni dans la communauté anishnabe de Témiscamingue en Abitibi.

Enfin, il a été président de la corporation du Wapikoni mobile durant plusieurs années et est aujourd’hui vice-président. Il a su développer au fil des ans une véritable signature cinématographique personnelle et ses films ont fait le tour du monde.

Filmographie

2020
Nibi et Kigos
Long métrage, En développement
2016
Trente-cinq
2014
Kokom
2013
Le rêve
2012
Sakitakwin (Liberté)
Shamanitu
2011
Indian taxi
2010
Waseya Dizihin (Trésor de lumière)
2009
Nous sommes
2008
Entre l'arbre et l'écorce
2007
Un grand départ
L’amendement (Abinodjic Madjinakini)
2006
Le bon sens
2004
Anishnabe madiziwin